Entre 2002 et 2004, ION a connu une première existence. Elle a compté parmi ses membres Mélanie Berger, Mathieu Decarli, Félix Demargne, Marianka Baude et moi-même. Sept brochures ont paru.
La Taverne, qui parlait d'un bistrot de la Gare de l'Est, disparu depuis.
Minochka, qui rassemblait des adaptations de textes de littérature russe.
Francis, qui racontait une escapade en voiture de Francis Picabia et Marcel Duchamp. Une critique dythirambique est lisible ICI. Cette séquence a été reprise dans le livre L'Oiseau de Francis Picabia chez La Cinquième Couche.
SuperEros, une tentative de renouveler les histoires de super-héros, par le truchement de jeux de mots scabreux.
Erik, une fantaisie sur la vie et la mort d'Erik Satie, autour d'un texte qu'il avait écrit pour un opéra dont il n'a jamais composé la moindre note.
Héphaïstos, aimant des femmes, qui parle des rapports toujours tumultueux que le dieu grec Héphaïstos (Vulcain chez les Romains, dieu de la forge) a entretenus avec les femmes.
Arsène, livre-énigme autour d'Arsène Lupin.