L’Ecume des Jours, chef-d’œuvre de Boris Vian n’est plus à présenter. C’est une œuvre forte, bouleversante et bizarre, d’une vitesse de narration prodigieuse et aujourd'hui encore avant-gardiste. L’adapter en bande dessinée semblait impossible, c'est la raison pour laquelle j'ai eu envie de le faire, en suivant la liberté et la folie que Boris Vian avait, en abandonnant toute contrainte de mise en page (cases, bulles, etc), me laissant envahir par les moments forts et magiques du roman.

Vous pouvez vous le procurez ICI.